vendredi 17 novembre 2017

Chronique d'automne


Après le déluge de dimanche, la terre est bien fraîche et j'en ai profité pour déplacer les rosiers Auberge de L'Ill et Jardin de Granville trop à l'ombre, et planter Le Baiser de l'Opéra, en pot depuis Chantilly. J'ai oublié de prendre Jardin de Granville en photo !
Auberge de l'Ill :


Il est maintenant en compagnie du Noisetier tortueux et de mon beau Picea glauca Conica :



Le Baiser de l'Opéra fleurit toujours :


Dernières roses d’Élégante Danseuse :


Vent d'Eté va avoir une belle remontée si le temps reste clément :


Sur le bouton de Botticelli, il y a encore de la vie !


Et de l'autre côté de l'allée, un frelon asiatique gourmand passe ses journées dans le lierre. Il n'est pas agressif et butine sans problème en compagnie des abeilles et des syrphes.
 Un mâle, peut-être ?


Mais le temps est frais et humide alors dodo :


Et cocooning sur notre lit !


Bisous et bonne journée

mercredi 15 novembre 2017

Rétrospective de Mars


Et voilà ! C'est reparti !
Marie-Claude nous convie à l'habituelle rétrospective de l'année,
 et on commence avec le mois de Mars.

Mes photos préférées.
Ravissante Hellébore :


Un coin fleuri :


Les deux copains, contents de se retrouver :


Mosaïques :

Crocus, Jacinthes, Narcisses, Iris unguicularis et derniers Helleborus

Forsythia, Cognassier, Kerria, Vue d'ensemble, Euphorbe, Brunnera et Merisiers en fleurs à la fin du mois

Associations :




Déception :
Une déception, mes pauvres Crocus ont très peu duré, une méchante averse de grêle les a cassés, couchés, abîmés :


Une découverte :
Les très beaux Narcisses achetés à Saint Jean en automne, dont j'ai omis de noter le nom !



Aménagement :
Mes petits semis du Seeds of Love :


Et le bouquet du mois :


Bisous et très bonne journée.

mardi 14 novembre 2017

Mi-Novembre


Matin gris et brumeux hier après le vent et les abondantes pluies de dimanche.
Le grand érable des propriétés voisines arbore déjà un look hivernal :


Dans le Clos, les feuilles commencent à tomber :


Mais les arbres et arbustes en ont encore beaucoup.
Palette de jaune :





Le Robinier est toujours vert. Il perd ses feuilles très tardivement, et se réveille aussi plus tard que les autres.
Le Merisiers, eux, attendent que tous les arbres autour soient dénudés pour faire leur show.
Seules les feuilles de la cime commencent à rougir :


Bisous et bonne journée

dimanche 12 novembre 2017

F comme ... Framboisier, Feuilles mortes et Forsythia


Pour le jardin ABC de Charlotte, nous voilà à la lettre F.
J'ai fait un rapide tour de jardin vendredi après-midi sous le crachin qui est tombé toute la journée et j'ai trouvé :
Des Framboises, sans doute les dernières :


Des feuilles mortes :


Et, après un Octobre doux, les Forsythias fleurissent !



Et le Froid des derniers jours ne perturbe pas cette refloraison !
Bisous et bon dimanche

samedi 11 novembre 2017

11 Novembre : 1917


En ce 11 novembre 2017, on retourne 100 ans en arrière avec le livret joli, contenant les photos de guerre prises par mon Grand-père maternel :


Et aussi un petit trésor, un petit carnet noir où il a écrit ses notes de guerre,
 durant les années 17 et 18 :


Affecté comme médecin auxiliaire au 3 ème bataillon du 171 R.I, il se trouve le 13 Mars dans le secteur de Soupir où la bataille du chemin des Dames fait rage.
Le 23, il est cité à l'ordre du régiment :


Château de Soupir, dans l'Aisne, en avril 17.
Il sera complètement détruit quelques jours plus tard.


Le 24/03, il écrit :
"A 16 h 30, les boches à droite de Soupir commencent un tir très violent. Torpilles et obus. A la nuit tombante, fusées rouges et vertes, prises par nous pour une alerte aux gaz. Tir de maigre barrage. 35 pertes dont le lieutenant Jacques et le sous-lieutenant Crétin, tués dans leur abri "

Le 8 avril, au poste de secours d'Augy, il écrit :
"L'offensive est proche, nous serions à J-3 ou J-4. Les 1er et 3ème bataillons seraient réserves d'Armée, le 2ème avec deux bataillons de Sénégalais et 3 bataillons de territoriaux forment le détachement Méchet qui irait en deuxième vague. Nous aurions 100 divisions d'attaque. Le médecin-chef dit que l'on aura déjà prévu l'installation d'ambulances à Ostel. Le jour J, il y aura un groupe de 75 à la grille de Soupir et un au village nègre"

Le 15 avril à 19 h, départ avec le second bataillon.
"Nous nous installons à 4 h du matin, éreintés et trempés car la pluie n'a pas cessé jusqu'à 6 h."

Le 16 Avril, c'est le début de l'offensive Nivelle :
"A 4 h, c'est l'heure H, l'artillerie tape fort, nous sortons, les mitrailleuse boches tapent dur, on voit nos tirailleurs grimper le Mont Sapin"





Dans l'historique du 171e Régiment d'Infanterie, il est expliqué que les Allemands ont abandonné les bords de l'Aisne et se sont repliés sur leurs formidables positions sur le Chemin des Dames.
Aussi, le 4 Mai, ordre est donné de les attaquer.
Dans le livret noir, je lis :
"Dans une heure, l'attaque se déclenchera. Je suis installé aux anciens abris de 77 au tournant du ravin depuis hier soir. Poste central à la creute de Rochefort "

Creute (souterrain) de Rochefort

"A 9 h, l'attaque se déclenche, des blessés arrivent, annonçant assez vaguement le Chemin des Dames dépassé. "On est aux lisières de Filain, près du réservoir, etc ...". On apprend vers midi que le 2ème bataillon à droite, le premier à gauche et le 3ème en arrière ont dépassé le Chemin des Dames mais la ferme de la Royère tient toujours.
La Royère est un nid de mitrailleuses, on laisse sur les pentes nord pas mal de blessés dans le repli.
De nombreux blessés passent, 85 jusqu'au lendemain dont environ 30 boches.
Nombreux prisonniers, 500 pour le régiment. Nous les gardons jusqu'au surlendemain. Caporal brancardier et 3 infirmiers boches nous aident. Le moral des prisonniers est bas, ils ne croient pas à la victoire et sont obséquieux et bas."


Le Régiment reste au Chemin des Dames jusqu'en juin puis part pour les Vosges, dans la région de Saint Dié.



Le 13 juillet, il écrit dans son livret :
"Nous montons en ligne ce soir, cerises et sapins"
Le 31 Octobre :
"Coup de main sur Herbaupaire, 1 officier, 6 hommes tués, 6 disparus sans résultat.
Il y a eu deux alertes aux gaz dans la journée"

Grand-Père, 23 ans en 1917 

Bon 11 novembre et bisous

jeudi 9 novembre 2017

Bel automne


Il fait froid et la nature qui se prélassait dans la douceur automnale, a changé de couleurs en deux jours.
Hier on nous avait annoncé de la pluie que nous n'avons pas eue et dans l'après-midi, le ciel nous a même offert une fugace éclaircie.
Sous le soleil, le bouleau brille comme de l'or :


Les merisiers commencent à rougir :


Les noisetiers préparent leurs chatons :


Et les floraisons estivales côtoient les fleurs hivernales.
Bourrache :


Silène :


Géranium Dreamland :


Mais aussi les premières fleurs des Bergenias :


Et un bb hellebore au pied de ma vieille pourpre qui fleurit pour la première fois :


Bisous et bonne journée 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...